Manufacturiers innovants 2020 : Quatre technologies à envisager dès maintenant

Manufacturiers innovants 2020

Manufacturiers innovants 2020 : Quatre technologies à envisager dès maintenant

L’industrie 4.0 est en train de révolutionner le secteur manufacturier. Le monde des affaires change à une vitesse plus grande que jamais et ne vous attendra pas. Il suffit de ne pas surveiller vos concurrents pendant un court moment et hop! vous n’êtes plus dans la course.

Participer à un maximum de séminaires et se présenter à toutes les foires possibles ne fera pas de vous un leader dans votre domaine. Certes, cela vous permettra de prendre le pouls et de rester à l’affût, mais il est primordial d’investir dans les différentes innovations technologiques identifiées ci-dessous, pour assurer la survie de votre entreprise.

Réalité augmentée

  1. La réalité augmentée

Au Québec seulement, 86 223 personnes ont subi un accident du travail au cours de l’année 2017, ce qui représente 236 accidents par jour. Toujours dans la même année, 62 personnes ont perdu la vie lors d’un accident du travail.

La réalité augmentée fait référence à l’utilisation de technologies photoréalistes de réalité virtuelle en 3D propulsées par des ordinateurs qui augmentent la présentation du monde réel.

Elle peut être intégrée à vos opérations de fabrication afin d’épauler votre personnel, de la conception de produit et de l’assemblage jusqu’à l’entretien.

Vos employés pourront accéder en temps réel à toute documentation qu’ils désirent consulter dans le cadre de leurs tâches, sans avoir à retirer leurs mains de la chaîne de production ou à se déplacer physiquement.

En ce qui concerne la formation de vos salariés, cette technologie réduit considérablement les risques de blessures au travail. Vos employés bénéficieront d’une formation complète, puisqu’elle ne se limitera pas à la lecture de livres ou à la répétition des mêmes tâches. Au contraire, vous pourrez simuler plusieurs scénarios pratiques, et ainsi mieux préparer votre personnel aux imprévus et aux cas spécifiques.

La technologie agit comme un mentor et accompagne les employés tout au long de leur pratique des exercices, même une fois leur formation terminée.

Les lunettes spécialement conçues pour la réalité augmentée permettent de visualiser des schémas de montage en trois dimensions à l’aide de simples commandes vocales. Le personnel affecté à la chaîne de production verra donc apparaître dans son champ de vision des animations instructives et essentielles à la réalisation de ses tâches, lui permettant ainsi d’atteindre un niveau d’efficience et de productivité inégalé.

De plus, cette technologie facilite énormément l’entretien des machines. Contrairement à la méthode traditionnelle et désuète, les techniciens, équipés de lunettes propulsées par la réalité augmentée, peuvent suivre des instructions visuelles étape par étape. Également, si le technicien est appelé à la suite d’un bris, le système l’aide à diagnostiquer le problème en quelques secondes.

En somme, la réalité augmentée agit comme un assistant de travail personnel pour chacun de vos employés.

Field Service Lightning permet de stocker toute cette documentation dans le nuage, de manière sécuritaire, tout en garantissant à votre personnel de production un accès à distance immédiat et en temps réel.

La sécurité de vos employés n’équivaut à aucun bénéfice financier, ils sont votre plus précieux actif d’entreprise. Protégez-les!

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, nous vous avons préparé une liste d’exemples illustrant comment la réalité augmentée améliore la productivité des travailleurs.

automatisation

  1. L’automatisation

Si vous écoutez les nouvelles, vous savez probablement déjà qu’une pénurie de main-d’œuvre touche présentement le Québec. Les entreprises dépensent temps et argent pour attirer du personnel, dans le but d’assurer la continuité de leurs opérations. Le défi ne s’arrête pas là, une fois le talent recruté, il faut savoir le retenir et le protéger du regard de la concurrence.

Pour vous donner une idée, il y a présentement 150 000 postes à combler dans le secteur manufacturier québécois et 1,2 million d’emplois seront à pourvoir dans les dix prochaines années.

À cette problématique s’ajoutent également le vieillissement de la main-d’œuvre actuelle et l’absence de relève. Cette situation n’est pas unique au Québec, c’est notamment le cas de plusieurs pays tels que la République tchèque et le Japon.

Selon l’OCDE, l’Empire du Soleil levant perd déjà un million de travailleurs par an, et sa population active devrait ainsi avoir diminué de 40 % d’ici 2050.

Heureusement, l’automatisation est là pour combler cette pénurie de main-d’œuvre. Elle va même plus loin : la technologie au cœur de la quatrième révolution industrielle permet la continuité des opérations et des tâches routinières sans nécessairement nuire à la productivité. De plus, les risques de blessures sont quasi nuls pour les tâches jugées dangereuses pour un humain.

La solution proposée ici n’est pas de remplacer l’humain par des machines, il s’agit d’une solution à un enjeu qui est omniprésent. Les tâches répétitives devraient être automatisées par des robots dont l’entretien et l’architecture sont réalisés par l’Homme.

Alain Lemieux, président et directeur de la firme Epsilia, armé de plusieurs statistiques, confirme que « les compagnies qui ont effectué le passage au 4.0, ont amélioré leur production de 60 %, baissé leurs coûts de production de 50 %, et amélioré la qualité de leurs produits de 42 % ».

Salesforce a mis de l’avant la solution CPQ (Configure-Price-Quote) permettant d’automatiser les processus de production des devis (configuration-tarification-devis) et de facturation, afin de produire des devis et de conclure des affaires en moins de temps. Suivez ce lien pour en apprendre davantage sur cette solution.

Audit de l’état de préparation à Industrie 4.0

Votre entreprise est-elle préparée à accueillir la transformation numérique? Quel est votre niveau de préparation ou de maturité pour le passage à Industrie 4.0? Nubik a identifié une série de critères essentiels afin d’évaluer la situation de votre entreprise face aux défis à venir.

Avec une bonne compréhension des enjeux, une feuille de route pour avancer et l’aide de professionnels qui peuvent contribuer à la pensée critique, ainsi que les composantes technologiques pour mettre en œuvre votre vision, vous serez en bonne voie de réussir votre passage à Industrie 4.0.

Cliquez ici pour commander votre audit 4.0 gratuit

internet des objets iot

  1. L’internet des objets (IoT)

Il s’agit ici d’objets physiques connectés, ayant chacun leur propre identité numérique et capables d’échanger des informations entre eux. Pour le secteur manufacturier, le terme plus approprié est l’internet des objets industriel (IIoT). Il s’agit tout simplement d’une sous-catégorie, la définition demeurant toutefois la même.

L’exemple le plus populaire est le contrôle de la luminosité d’une pièce ou de caméras de surveillance à partir d’un téléphone intelligent. Vous pouvez contrôler ces paramètres même à distance, puisque les objets énumérés ici sont connectés ensemble grâce au nuage.

Pour le secteur de la fabrication, l’IIoT permet d’anticiper et de prévenir les bris de matériel en effectuant les entretiens à temps.

En se basant sur les données historiques, le système est capable d’éviter les interruptions de manière proactive, et de rapidement identifier des problématiques au besoin, par le biais de diagnostiques complets et récurrents. Par conséquent, votre chaîne de production devient à la fois connectée et intelligente.

Fini les longues heures d’interruption où le technicien démonte chacune des pièces en quête du problème. En plus des économies que vous réaliserez sur l’entretien de vos actifs, la continuité de votre production propulsera votre productivité, vous permettant ainsi d’être plus compétitif que jamais.

Ces systèmes compilent une quantité importante de données et s’autoaméliorent continuellement à partir d’analyses. Similairement aux humains, les machines connectées acquièrent de l’expérience et des connaissances au fil du temps. Toutefois, le transfert de données entre machines se fait instantanément, chose que les humains ne peuvent pas faire (du moins pas encore 😉).

Certains ont su l’adapter à leur réapprovisionnement afin d’éviter les ruptures de stock. En installant des capteurs sur chaque machine, l’IIoT est capable de connaître le niveau actuel de ressources et de passer des commandes de fournitures au besoin. Non seulement cela permet de garder un niveau de stock optimal, mais il évite également le gaspillage et le surstockage.

Vos employés doivent-ils constamment vérifier le niveau de fournitures et passer des commandes selon leurs propres prévisions? Bonne nouvelle, vous pouvez maintenant configurer vos machines afin qu’elles s’autoapprovisionnent, permettant ainsi à votre personnel de mieux se concentrer sur ses tâches.

Grâce à Salesforce, vous pouvez à la fois connecter entre eux tous vos départements pour améliorer leur productivité, et vous connecter avec vos clients, afin de leur offrir la meilleure des expériences. La plateforme infonuagique vous permet d’obtenir une vue complète de l’utilisation et du rendement de vos produits en reliant vos objets connectés à de véritables clients.

Pour en savoir plus sur les différentes occasions d’affaires découlant de l’internet des objets, c’est par ici.

blockchain

  1. La chaîne de blocs (blockchain)

La chaîne de blocs, associée aux cryptomonnaies telles que le Bitcoin, idéalise un système de stockage et de transmission de données non centralisé, à la fois sécuritaire et transparent.

À la recherche constante d’innovation et d’amélioration de ses produits, Salesforce a réussi à intégrer la technologie de la chaîne de blocs à son logiciel de gestion de la relation client (CRM). Cet ajout met les informations sensibles de l’entreprise et de ses parties prenantes à l’abri des pirates informatiques.

La confiance de vos parties prenantes repose sur la protection de leurs données personnelles et bancaires. Votre système doit être sans faille. Un léger piratage informatique pourrait compromettre la réputation de votre entreprise dans son secteur.

La plateforme sécurisée de Salesforce vous permet de régler les factures de vos fournisseurs et de recevoir les sommes dues par vos clients en toute tranquillité d’esprit.

De plus, l’éditeur de logiciels, basé à San Francisco, travaille actuellement sur une solution de cryptomonnaie approfondie qui risque d’être dévoilée très prochainement. Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour rester à l’affût des nouveautés!

Par Hamza Ahmed-Fouatih

N’oubliez pas de vous abonner à notre infolettre pour recevoir nos derniers articles directement dans votre boîte de réception!

Voici une courte vidéo d’un exemple réussi de l’intégration de la réalité augmentée dans le secteur manufacturier.