Pourquoi êtes-vous condamnés à l’échec ?

pourquoi etes-vous condamnés à l'échec crm erp

Pourquoi êtes-vous condamnés à l’échec ?

Quelques leçons apprises dans l’implantation de projets ERP/ CRM

Par Marco Del Duca, gestionnaire de projets chez Nubik

Je suis Marco Del Duca, gestionnaire de projet expérimenté, ayant roulé sa bosse au cours des 10 dernière années dans l’univers de la gestion projets TI en entreprise.

L’article de blogue que je vous propose aujourd’hui est le premier d’une série d’articles visant à mettre en lumière les pièges à éviter, ainsi que les facteurs de succès dans l’implantation de projet ERP/ CRM. Cette thématique ne manque pas de chroniques dans la littérature d’affaires, elle suscite toutefois toujours autant d’intérêt et je compte bien y apporter mon humble contribution, basée sur mon expérience.

Leçon #1

Manque d’implication des dirigeants

L’erreur la plus commune est de penser qu’il s’agit d’un projet clé en main sans une nécessaire implication de la part des dirigeants. Ces derniers ont la perception que la firme qui implante un système doit se charger de tout. Certains gestionnaires pourraient même manquer de motivation ou de disponibilité, mais il est pourtant primordial qu’ils expliquent en détail leurs processus d’affaires à la firme. Le client doit participer activement afin que la firme utilise son expertise pour l’accompagner à identifier, schématiser, voire optimiser ses processus.

L’intégration du projet dans les activités de l’entreprise commence tout d’abord par la direction. Afin de sensibiliser et d’impliquer les dirigeants dans l’adaptation d’un système ERP/ CRM, ils doivent connaitre et comprendre les bénéfices qu’amène un tel système au sein de leur organisation. Ils doivent également travailler comme des associés avec la firme afin de mieux cerner leurs besoins. Aussi, le client doit investir de son temps à la réalisation du projet, cela permet ainsi de mettre en pratique les connaissances apprises.

Leçon #2

Manque d’expertise

Il est important de rappeler que les dirigeants sont des professionnels de leur domaine qui n’est pas toujours celui de la technologie de l’information. Donc, ils ne comprennent pas nécessairement comment et pourquoi gérer un tel projet. Il est du devoir de la firme qui implante le système de bien « coacher » le client et de lui rappeler son rôle clé dans le succès d’une telle implantation.

Afin de contrer ce problème, la formation représente un facteur clé dans la maximisation des chances de réussite de l’implantation d’un système ERP ou CRM. L’idée est de s’assurer que les dirigeants, ainsi que les employés, soient bien informés sur le système et qu’ils bénéficient d’une formation complète et adaptée à leurs besoins, et ce, tout au long du processus d’implantation. En effet, la formation doit être adaptée à la réalité et à la taille de l’entreprise.

Tous les utilisateurs au sein de l’organisation doivent être impliqués, et pour cela, ils doivent être convaincus et bien formés. Par exemple, la plateforme éducative Trailhead offre plusieurs vidéos didacticiels qui faciliteront l’intégration de l’information. Il est également important de faire des suivis récurrents avec les employés, afin de répondre à leurs interrogations et adapter la formation au besoin. De plus, cela permet également de faire un suivi de l’atteinte des objectifs initiaux.

Leçon #3

Mauvaise communication interne et résistance au changement

Il y a souvent une divergence entre ce que le dirigeant a acheté comme solution et ce que les utilisateurs devront faire au quotidien avec le système. Cela est souvent dû, soit à une mauvaise communication interne, soit à une résistance au changement de la part des employés. Les dirigeants ne réussissent pas toujours à convaincre ou à démontrer les apports d’un tel système dans la réalisation des tâches quotidiennes de leur personnel.

Afin de bien intégrer le projet, il est primordial de lutter contre la résistance au changement en créant un climat de confiance à travers une communication claire et convaincante. De plus, en formant les employés afin de leur permettre de maitriser le système, cela agira comme un catalyseur permettant à la fois de favoriser l’implantation et d’avoir un meilleur niveau de collaboration et de rétroaction de leur part.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Vous aimeriez que j’aborde le sujet plus en profondeur ? Je vous en dirai davantage dans les prochains billets car je ne manque pas d’exemples sur ce sujet.

D’ici là, n’hésitez pas à me faire part de vos propres écueils, enjeux ou questions sur les éléments abordés dans ce 1er billet.

Vous avez une question? Écrivez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous aider.
Vous avez trouvé cet article utile? N’hésitez pas à le partager!

 



Send this to a friend

Hi, this may be interesting you: Pourquoi êtes-vous condamnés à l’échec ?! This is the link: https://www.nubik.ca/fr/blogue/pourquoi-etes-vous-condamnes-a-lechec/